04 décembre 2012

PUNISHERMAX // Jason Aaron & Steve Dillon

Le scénariste Jason Aaron, en reprenant le Punisher sous le label Max, la collection adulte de la Maison des idées, reprend aussi la démarche d'un Miller sur Batman. Il s'affranchit de la continuité de la série et dévoile un personnage vieilli, mal en point et en proie aux questionnements, fait notable tant le lecteur est habitué à son comportement expéditif – c'est un euphémisme. Dans les deux premiers volumes, Aaron prend le temps de planter l'univers et son aura et de définir le rôle de chaque personnage. Le Caïd sera l'ennemi du... [Lire la suite]
23 novembre 2012

LES BÊTES DE BLACK CITY t.1 // Marco Rastrelli & Lorenzo Nuti

Ça faisait longtemps qu'on avait pas parlé de cul et autres testiboules sur L'écervelé, et ça nous (vous ?) manquait. C'était aussi parce qu'on avait rien lu de très bandant ces derniers temps. Jusqu'à tomber, par hasard, au détour d'obscures tâches d'ordre professionnel, sur le premier volume des Bêtes de Black City. Avant d'êtres trois filles de joie mutilées et revanchardes, cette belle trinité incarnait la substantifique moelle des catins de l'Ouest sauvage. Campées près du bureau de tri de l'armée de l'Union, les trois belles... [Lire la suite]
09 avril 2012

>dossier< #4 // Extrême ! Quand le cinéma dépasse les bornes..., partie 2/2 : l'interview

Pour marquer la sortie de l'excellente étude de Julien Bétan sur l'ultra-violence au cinéma, L'écervelé lui consacre un dossier en deux parties. Après la chronique il y a quelques jours, voici aujourd'hui quelques précisions accordées par l'auteur à L'écervelé...   >>Avant tout, une petite présentation... Mais il faut tout faire soi-même ici ! Pour aller vite, je suis actuellement directeur littéraire pour Les moutons électriques, un peu essayiste et un peu traducteur. À la base, j’ai une formation... [Lire la suite]
31 mars 2012

>dossier< #4 // Extrême ! Quand le cinéma dépasse les bornes..., partie 1/2 : la chronique

Pour marquer la sortie de l'excellente étude de Julien Bétan sur l'ultra-violence au cinéma, L'écervelé lui consacre un dossier en deux parties. Aujourd'hui, voici une synthèse personnelle et subjective du bouquin. Suivra une rencontre avec l'auteur.   Nous avons déjà parlé des Moutons électriques dans nos pages à travers la monographie de Frank Miller par Jean-Marc Lainé. Cet éditeur lyonnais vient de sortir un nouvel opus, consacré cette fois non pas à un auteur, mais à une tendance, un courant : l'ultra-violence au... [Lire la suite]
19 mars 2012

SOLDAT INCONNU t.1 // Joshua Dysart & Alberto Ponticelli

Depuis le début des années 90, le label Vertigo, la collection adulte de DC Comics, propose la fine fleur du comic-book hors super-héros. Transmetropolitan, Preacher, Les Invisibles, 100 Bullets... Autant de séries phares que d'auteurs talentueux : Warren Ellis, Garth Ennis, Grant Morrison, Brian Azzarello, Eduardo Risso... Longtemps détenus par Panini Comics, les droits de traduction ont été rachetés par Dargaud, fait marquant du petit monde de la bande dessinée en 2011. Et ce début 2012 voit arriver sur les tables des... [Lire la suite]
17 février 2012

BONNE FETE MAMAN ! // Dieter & Emmanuel Moynot

« Il » est thanatopracteur. Mais ce n'est pas pour ça qu'il tue des gens. Des femmes, plus précisément douze en trois ans. Non, s'il tue ces femmes, c'est pour sa mère, pour Noël, pour son anniversaire, pour la fête des mères. Jusqu'au jour où « elle » arrive à l'hôpital. « Elle » n'est pas morte, mais il s'en est fallu de peu. Overdose. « Il » l'attendait, « elle », l'ange, et « elle » est là, près de lui. « Il » va s'occuper d' « elle », peut-être... [Lire la suite]
30 décembre 2011

LE FANTOME DES AUTRES // Blanquet

Le Fantôme des autres est un recueil de dessins, entièrement sérigraphié, représentant des scènes de décès. De l’accident chirurgical au fait divers, de l’acte de sadisme au tragique accident, Blanquet met en scène des morts, parfois ridicules, parfois choquantes au plus haut point. Tous les thèmes de l’esprit torturé de cet artiste sont là. Les corps tordus et disloqués transpirent le sexe frustré, la déviance, l’enfance vicieuse, la violence familiale, la foire aux monstres et la méchanceté gratuite. Les couleurs restent ternes et... [Lire la suite]