09 avril 2012

>dossier< #4 // Extrême ! Quand le cinéma dépasse les bornes..., partie 2/2 : l'interview

Pour marquer la sortie de l'excellente étude de Julien Bétan sur l'ultra-violence au cinéma, L'écervelé lui consacre un dossier en deux parties. Après la chronique il y a quelques jours, voici aujourd'hui quelques précisions accordées par l'auteur à L'écervelé...   >>Avant tout, une petite présentation... Mais il faut tout faire soi-même ici ! Pour aller vite, je suis actuellement directeur littéraire pour Les moutons électriques, un peu essayiste et un peu traducteur. À la base, j’ai une formation... [Lire la suite]
31 mars 2012

>dossier< #4 // Extrême ! Quand le cinéma dépasse les bornes..., partie 1/2 : la chronique

Pour marquer la sortie de l'excellente étude de Julien Bétan sur l'ultra-violence au cinéma, L'écervelé lui consacre un dossier en deux parties. Aujourd'hui, voici une synthèse personnelle et subjective du bouquin. Suivra une rencontre avec l'auteur.   Nous avons déjà parlé des Moutons électriques dans nos pages à travers la monographie de Frank Miller par Jean-Marc Lainé. Cet éditeur lyonnais vient de sortir un nouvel opus, consacré cette fois non pas à un auteur, mais à une tendance, un courant : l'ultra-violence au... [Lire la suite]
08 mars 2012

>dossier< #3 // L'UNIVERS DE JIM THOMPSON, UN PROPHÈTE DÉSABUSÉ, partie 3/4 : Humour, métaphysique & chronique sociale

Parce que L'écervelé peut parfois être sérieux, nous avons passé les dernières semaines à rédiger un dossier de fond sur Jim Thompson, auteur clé du roman noir américain, pourtant longtemps oublié. Nous avons choisi de citer certains films adaptés de son oeuvre au même titre que ses romans. Aujourd'hui, voici la troisième partie : humour, métaphysique & chronique sociale.    Partie précédente : L'Univers de Jim Thompson, un prophète désabusé - Dépression & folie   A travers ses... [Lire la suite]
21 février 2012

ALLER SIMPLE // Carlos Salem

Octavio se réveille dans sa chambre d'hôtel à Marrakech. Sa femme tyrannique est morte. Dans un mélange de panique et de soulagement, il part prendre un verre au bar et fait la connaissance de Soldati. L'Argentin, à la fois homme d'affaires et révolutionnaire, va entraîner Octavio dans une folle course sans but, Octavio qui se découvre progressivement comme un nouvel homme, à commencer par la métamorphose éléphantesque de son pénis... Ainsi commence le premier roman de Carlos Salem, qui entraînera le lecteur de situations cocasses en... [Lire la suite]