02 mars 2012

>dossier< #3 // L'UNIVERS DE JIM THOMPSON, UN PROPHÈTE DÉSABUSÉ, partie 2/4 : Dépression & folie

Parce que L'écervelé peut parfois être sérieux, nous avons passé les dernières semaines à rédiger un dossier de fond sur Jim Thompson, auteur clé du roman noir américain, pourtant longtemps oublié. Nous avons choisi de citer certains films adaptés de son oeuvre au même titre que ses romans. Aujourd'hui, voici la deuxième partie : dépression & folie.   Partie précédente : L'Univers de Jim Thompson, un prophète désabusé - Sexe, violence & immoralité   Toute la violence, le stupre et... [Lire la suite]
29 février 2012

>dossier< #3 // L'UNIVERS DE JIM THOMPSON, UN PROPHÈTE DÉSABUSÉ, partie 1/4 : Sexe, violence & immoralité

Parce que L'écervelé peut parfois être sérieux, nous avons passé les dernières semaines à rédiger un dossier de fond sur Jim Thompson, auteur clé du roman noir américain, pourtant longtemps oublié. Nous avons choisi de citer certains films adaptés de son oeuvre au même titre que ses romans. Aujourd'hui, voici la première partie : sexe, violence & immoralité.   Depuis les années soixante-dix, l'œuvre de Jim Thompson n’a de cesse d’inspirer des réalisateurs d’horizons divers, en témoignent des films comme Série Noire... [Lire la suite]
27 janvier 2012

NUIT DE FUREUR // Jim Thompson

La nature n’est pas tendre avec tous. Carl Bigelow mesure un mètre soixante les bras levés, il fait à peine la moitié de ses trente ans, a une dent tous les huit mètres et des yeux qui ne servent plus à grand-chose, et il est tuberculeux. Surtout, Carl Bigelow n’est pas ce qu’il semble être. Il n’est pas le sympathique étudiant installé dans la pension la plus bon marché de la bourgade, celui qui répare les clôtures cassées et fais des heures sup’ à la boulangerie industrielle juste pour le plaisir. Carl Bigelow est en fait un... [Lire la suite]
12 janvier 2012

1280 AMES // Jean-Bernard Pouy

Début 1966 paraissait en France le numéro mille de la Série Noire. 1275 âmes, de Jim Thompson, traduit par Marcel Duhamel, fondateur de la collection. Ce dernier n’est pas réputé pour avoir toujours été très fidèle au texte original, coupant parfois certains passages dans ses traductions. Ce roman en est une preuve : son titre original est Pop. 1280. Le traducteur justifia ce changement en mettant en avant l’argument phonétique : 1275 âmes serait plus doux à l’oreille que 1280 âmes… On est en droit d’être sceptique… Des années plus... [Lire la suite]
29 décembre 2011

MEMOIRES DES TENEBRES // Jerry Stahl

Jerry Stahl s’est fait connaître en France avec le truculent A Poil en Civil. Mais avant d’être un écrivain au succès honorable, il était scénariste pour la télé américaine, après avoir fait ses armes dans des revues pornos. Et toxicomane notoire. C’est toute cette période qu’il raconte dans Mémoires des ténèbres, son autobiographie parue au milieu des années 90 aux USA et récemment traduite chez nous. Les romans sur la drogue, ce n’est pas ça qui manque. Mais celui-ci fait partie du haut du panier. Sur près de cinq cent pages,... [Lire la suite]
17 décembre 2011

A POIL EN CIVIL // Jerry Stahl

Jerry Stahl a entamé sa carrière en tant que scénariste pour la télé et le cinéma. On retrouve son nom associé à des projets aussi variés que Alf, Twin Peaks, Les Experts ou Bad Boys 2. A poil en civil est son premier roman à avoir été traduit en France. Et il fait l’effet d’une bonne grosse beigne littéraire, comme, en leur temps, Les Contes de la folie ordinaire (Bukowski), Captain Blood (Michael Blodgett) ou Delirium Tremens (Ken Bruen). Il s’agit de ce genre de bouquin qui impose un avant et un après dans la vie du lecteur. Tony... [Lire la suite]
27 novembre 2011

TAIS-TOI OU MEURS // Mark Oliver Everett

Tais-toi ou meurs de Mark Oliver Everett, c'est « l'histoire d'un gars (à qui il arrive de se retrouver dans des situations ressemblant à celles de la vie d'un gars connu) ». Et ce gars, c'est le leader de Eels, groupe phare du rock underground américain des années 90s. Ecrire son autobiographie à à peine cinquante ans pourrait paraître prétentieux. Ce n'est pas le cas quand on a le talent d'écriture et le passif du bonhomme. Il n'y a pas besoin d'être vieux pour avoir du vécu. Après une jeunesse dans l'ombre d'un père... [Lire la suite]