31 août 2014

COMBAT RAP - 25 ANS DE HIP-HOP - ENTRETIENS // Thomas Blondeau & Fred Hanak

Après avoir déjà évoqué l'ouvrage de Sylvain Bertot et la discographie sélective qu'il propose, revenons sur le sujet hip-hop. Ici, les auteurs ont préféré compiler des entretiens, privilégiant ainsi un point de vue intérieur sur le sujet, plutôt qu'une approche de fan éclairé. Après un nécessaire historique du genre, appréhendé de façon plus géographique que chronologique afin de bien mettre en évidence les différents courants (East coast, West coast et Dirty South, notamment), les auteurs retranscrivent leurs rencontres avec... [Lire la suite]
Posté par ozymandias2 à 15:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 avril 2014

RAP, HIP-HOP - 30 années en 150 albums de Kurtis Blow à Odd Future // Sylvain Bertot

Voici un pari réussi. Celui de donner une vision d'ensemble d'un genre musical aux frontières parfois floues et aux ramifications nombreuses. Avec sa sélection d'albums, qui mêle subtilement objectivité et parti-pris, Sylvain Bertot offre une manière ludique d'apréhender le genre tout en évitant de céder au catalogage stérile et rébarbatif. Mais avant cela, il propose à lire un dense mais passionnant historique du genre, insistant en introduction sur quelques points essentiels mais souvent contestés ou oubliés. Le rap est un genre... [Lire la suite]
Posté par ozymandias2 à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 mars 2014

LES VRAIS, LES DURS, LES TATOUES - Le tatouage à Biribi // Jérôme Pierrat & Eric Guillon

Lorsqu'on évoque le tatouage traditionnel, on pense instinctivement à l'irezumi japonais, au tatouage polynésien ou autre forme de tatouage plutôt exotique. Pourtant, il existe une forme occidentale de tatouage classique, née dans les bagnes nord-africains et les ports. Ces deux écoles de la peau encrée présentent chacunes des caractéristiques propres, au niveau du symbolisme de l'acte commme des motifs choisis. Dans Les vrais, les durs, les tatoués, les auteurs Jérôme Pierrat et Eric Guillon (respectivement rédac-chef et... [Lire la suite]
Posté par ozymandias2 à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 juin 2012

LE FILM NOIR AMÉRICAIN // François Guérif

François Guérif est une personnalité incontournable de l'univers du "noir", écrit ou filmé. Editeur, fondateur de la célèbre collection Rivages/Noir, on lui doit la découverte en France d'auteurs-phares du roman noir américain, Jim Thompson ou James Ellroy, entre autres. Ce dernier a refusé d'ailleurs qu'un autre que Guérif publie L.A. Confidential en français. Le genre d'anecdote qui en dit long sur l'intégrité du bonhomme et son professionnalisme passionné. Editeur, toujours, on lui doit également la création de... [Lire la suite]
07 juin 2012

CINÉMA CONTEMPORAIN MODE D'EMPLOI // Jean-Baptiste Thoret

Jean-Baptiste Thoret est l'un des spécialistes français du cinéma, notamment le nouvel Hollywood et le cinéma de genre. Enseignant, critique (Charlie Hebdo...), chroniqueur télé et radio (Mauvais genres, sur France Culture, 28' sur Arte...), J.-B. Thoret a publié de nombreux ouvrages, tous reconnus comme des références (sur Carpenter, Argento, ou encore le cinéma américain des seventies) et dont deux ont été récompensés en tant qu'essais. Ainsi, c'est tout naturellement que Elisabeth Couturier s'est tournée vers lui, lorsqu'est née... [Lire la suite]
09 avril 2012

>dossier< #4 // Extrême ! Quand le cinéma dépasse les bornes..., partie 2/2 : l'interview

Pour marquer la sortie de l'excellente étude de Julien Bétan sur l'ultra-violence au cinéma, L'écervelé lui consacre un dossier en deux parties. Après la chronique il y a quelques jours, voici aujourd'hui quelques précisions accordées par l'auteur à L'écervelé...   >>Avant tout, une petite présentation... Mais il faut tout faire soi-même ici ! Pour aller vite, je suis actuellement directeur littéraire pour Les moutons électriques, un peu essayiste et un peu traducteur. À la base, j’ai une formation... [Lire la suite]
04 avril 2012

MANIFESTE POUR L'ÉDITION ET LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTES // Colette Lambrichs

La surproduction menace la monde de l'édition. Trop de livres sortent, tous genres confondus. Même si l'on peut préférer les inconvénients du trop-plein à ceux de la pénurie, la proportion de bonnes choses restant constante, la proportion d'ouvrages non aboutis ou surfant sur une tendance s'est accrue. Les lecteurs se perdent dans cette offre multiple, qui nécessite une veille constante pour être suivie. Les libraires sont amenés à faire des choix, contraints par des exigences de place et de trésorerie. Il continuent de proposer des... [Lire la suite]
31 mars 2012

>dossier< #4 // Extrême ! Quand le cinéma dépasse les bornes..., partie 1/2 : la chronique

Pour marquer la sortie de l'excellente étude de Julien Bétan sur l'ultra-violence au cinéma, L'écervelé lui consacre un dossier en deux parties. Aujourd'hui, voici une synthèse personnelle et subjective du bouquin. Suivra une rencontre avec l'auteur.   Nous avons déjà parlé des Moutons électriques dans nos pages à travers la monographie de Frank Miller par Jean-Marc Lainé. Cet éditeur lyonnais vient de sortir un nouvel opus, consacré cette fois non pas à un auteur, mais à une tendance, un courant : l'ultra-violence au... [Lire la suite]
06 mars 2012

FRANK MILLER - URBAINE TRAGEDIE // Jean-Marc Lainé

Depuis presque dix ans maintenant, Les Moutons électriques, éditeur lyonnais indépendant, s'intéressent à la culture dite populaire. C'est à dire tous les supports et genres les plus mal considérés par la critique et les élites culturelles, de la série télé à la série Z, des littératures de l'imaginaire au récit de genre, du roman-feuilleton à la bande dessinée, du vampire au super-héros. Dans une approche pointue et universitaire, Les Moutons électriques font appel aux spécialistes de ces thèmes et médias, chargés de démonter cette... [Lire la suite]
27 novembre 2011

RUSSIAN CRIMINAL TATTOO ENCYCLOPAEDIA // Danzig Baldaev

Gardien de prison en ex-URSS, Danzig Baldaev a, au cours de sa carrière, référencé plus de trois mille motifs tatoués sur des détenus qu'il a redessinés. Dans une démarche presque ethnologique, l'auteur en a tiré un certain nombre de conclusions, à tel point que le KGB s'est intéressé à son étude afin de mieux cerner les rituels de cette société cloisonnée. Les tatouages d'un malfrat russe constituent son CV. En le voyant nu, un employeur potentiel connaît ses faits d'armes notables, ses anciens chefs, les prisons par lesquelles il... [Lire la suite]