IMG_1341

Jeph Loeb et Tim Sale, quand ils mettent en scène un super-héros, s'attachent en particulier au mythe fondateur, aux origines du personnage. Quand il s'agit de Daredevil, ils le rhabillent de son costume jaune. Hulk, comme dans sa toute première aventure, redevient gris sous le pinceau de Tim Sale. Et Batman, apparu dans Detective Comics, se fait ici plus privé de film noir que justicier urbain.
Un nouveau tueur en série sévit à Gotham. A chaque jour férié, celui qu'on a surnommé Holiday tue un proche de Carmine "Le Romain" Falcone, le parrain de Gotham. Ce dernier constituait depuis longtemps une cible pour les autorités, Jim Gordon et Harvey Dent en tête. Mais l'arrestation du meurtrier reste une priorité. Sauf que toute la pègre de Gotham va elle aussi se mettre sur les traces du serial-killer qui perturbe les affaires. Même les pires super-vilains de Gotham vont chercher à savoir qui se cache derrière ce patronyme. Pour Batman, voici une enquête digne de Hammett ou Chandler, donc, où même le trait empreint d'élégance de Tim Sale se fait plus expressionniste qu'à l'accoutumée, jouant sur le clair-obscur. Selina Kyle, qu'elle campe Catwoman ou non, incarne la femme fatale par excellence. Tous les motifs du film noir et des romans hard-boiled qui l'ont inspiré sont réunis.
Un excellent polar, un excellent comic-book et un vrai hommage au côté noir du Batman, au sens originel du terme. A noter, il existe une suite, réalisée par les même auteurs, dans le même esprit et d'un niveau de qualité équivalent, Batman - Dark Victory.

Landry NOBLET

 

IMG_1343

 

Batman - Un Long Halloween, Jeph Loeb (scénario), Tim Sale (dessin) & Gregory Wright (couleurs), traduit de l'anglais (USA) par Stéphane Deschamps, 4 volumes, 80/90 p. par volume, Semic coll. Batman hors-série, 1997.

NB : cette édition est épuisée, une intégrale est disponible chez Urban Comics.

Batman - Dark Victory, disponible en intégrale chez Urban Comics sous le titre Amère victoire.