27 novembre 2011

LA GRANDE ARNAQUE // Carlos Trillo & Domingo Mandrafina

Carlos Trillo, scénariste de bandes dessinées argentin, mort il y a quelques mois, est l'auteur d'un sacré paquet de scénarios. Parmi lesquels figurent un certain nombre de grandes histoires. Associé au dessinateur Domingo Mandrafina, il a réalisé des albums marquants, comme Les Vieilles canailles. Ou La Grande arnaque. Dans une dictature fictive d'Amérique Latine, soutenue par le gouvernement des Etats-Unis, le dictateur en place, avec l'ingéniosité de l'écrivain officiel du régime, crée de toute pièce le mythe d'une vierge,... [Lire la suite]
27 novembre 2011

TAIS-TOI OU MEURS // Mark Oliver Everett

Tais-toi ou meurs de Mark Oliver Everett, c'est « l'histoire d'un gars (à qui il arrive de se retrouver dans des situations ressemblant à celles de la vie d'un gars connu) ». Et ce gars, c'est le leader de Eels, groupe phare du rock underground américain des années 90s. Ecrire son autobiographie à à peine cinquante ans pourrait paraître prétentieux. Ce n'est pas le cas quand on a le talent d'écriture et le passif du bonhomme. Il n'y a pas besoin d'être vieux pour avoir du vécu. Après une jeunesse dans l'ombre d'un père... [Lire la suite]
27 novembre 2011

RUSSIAN CRIMINAL TATTOO ENCYCLOPAEDIA // Danzig Baldaev

Gardien de prison en ex-URSS, Danzig Baldaev a, au cours de sa carrière, référencé plus de trois mille motifs tatoués sur des détenus qu'il a redessinés. Dans une démarche presque ethnologique, l'auteur en a tiré un certain nombre de conclusions, à tel point que le KGB s'est intéressé à son étude afin de mieux cerner les rituels de cette société cloisonnée. Les tatouages d'un malfrat russe constituent son CV. En le voyant nu, un employeur potentiel connaît ses faits d'armes notables, ses anciens chefs, les prisons par lesquelles il... [Lire la suite]
26 novembre 2011

LA PETITE MORT // Will Santillo

Le photographe à l'origine de ce projet a mis huit ans à réaliser les clichés présents dans ce livre. Il faut dire que trouver des femmes prêtes à se faire photographier pendant qu'elles se masturbent n'est peut-être pas chose facile. Et pourtant, soixante modèles se sont prêtés au jeu. Amatrices, jeunes ou vieilles, d'origines ethniques et socio-culturelles diverses, non rémunérées, elles se sont toutes laissées immortaliser au moment de l'orgasme. Motivées par l'épanouissement personnel plus que par un désir de séduction ou un... [Lire la suite]